Immortel


Immortel

Lien sur IMDB
 » Présentation rapide du film

CatégorieSciences Fictions
Année2004
RéalisationEnki BILAL
CompositeurGoran VEJVODA
DistributionLinda HARDY, Thomas KRETSCHMANN, Charlotte RAMPLING
Durée99
NotationNote : 3

 » Résumé

Horus est reveillé afin de passer sur terre ses 7 derniers jours avant de perdre son immortalité. Pendant ces 7 jours, il part à la recherche d'un humain qui pourrait être son hôte. Mais en l'an 2095, beaucoup d'humain ont une partie de chair synthétique, ce qui ne convient pas à Horus.

Jill BIOSKOP (Linda) est une jeune fille à la peau blanche et aux larmes bleues, indélébiles sur la peau humaine ! Mais elle ne sait pas qui elle est, ni d'où elle vient. Le professeur Elma TURNER (Charlotte) l'utilise comme cobaye afin de comprendre d'où lui vient ces différences aussi exceptionnelle avec les humains "traditionnels".

Mais un prisonnier, Nikopol (Thomas), par un heureux hasard, se retrouve libéré et laché dans ce monde qu'il ne connait plus...

 » Avis : Fait partie de la nouvelle mode de visuel ! Avalon en moins orange

Mélange de vrais acteurs et de 3D, mélange de mondes entre Stargate et Le Cinquième Element, on retrouve un peu de tout dans ce film, mais on ne sait pas très bien ou tout se place.

Le visuel est très bon, mais ressemble trop à Avalon, dans une coloration plus argentée. Certaines scènes de Minority Report sont d'ailleurs dans les mêmes tons. Les effets spéciaux sont bien fait, mais Horus et autres dieux egyptiens sont trop basiquement représentés.

On ne peut pas vraiment apprécié le jeu d'acteur à cause, entre autre, de la quantité de maquillage et du peu de vrais acteurs qu'on retrouve dans le film.

L'histoire est très sympa. Je ne connais pas les BD, mais je suis sur qu'ils auraient pu faire 2 films en creusant certaines idées que je trouve largement survolées. Du coup, le film manque d'intérêt puisque pas assez "réfléchi". Je pense que c'était un compromis pour garder un certain rythme.

Au final, un beau spectacle, dans la lignée d'Avalon, et qu'on va de plus en plus retrouver je pense, mais malheureusement, manque un peu de fond.




Page modifiée le : 07/05/2014
Site modifié le : 16/05/2016


Valid XHTML 1.0 Transitional