Les Morts de la Saint-Jean


 » Présentation rapide du livre

Titre d'origineSteget Efter
CatégoriePoliciers
AuteurHenning MANKELL détail
NotationNote : 3

 » Résumé

Kurt WALLANDER est toujours policier à Ystad. Il continue à mener plusieurs petites enquêtes de front, dont une concernant des jeunes gens qui pourraient avoir disparus. Mais, n'étant pas sûr de leur disparition, la Police ne s'intéresse pas vraiment à cette enquête. Alors que Kurt commence à se dire que cette enquête n'est peut-être pas aussi inutile, il décide d'organiser une réunion tôt le lendemain matin. Mais SVEDBERG, un de ses collègues, ne se présente pas, ce qui est plutôt inhabituel venant de lui. Malgré leur recherche, il leur est impossible de retrouver les jeunes. Conjointement à cette enquête, un autre inspecteur de Police est retrouvé mort chez lui. Existe-t-il un lien entre les 2 affaires, qui semblent si éloignées, mais dont certains détails concordent ? Kurt va encore devoir mené une enquête loin d'être simple, avec un procureur qui en plus ne l'aide pas beaucoup, et une vie privée qui ne fait que se compliquer...

 » Avis : Une enquête intéressante, manquant de suspens

Après Le Guerrier Solitaire et La Cinquième Femme, Henning MANKELL retrouve son inspecteur préféré : Kurt WALLANDER. Cette enquête est un peu plus horrible que les autres puisque les victimes sont toutes des personnes qui seraient plutôt attachantes. La mises en scène est bien faite, par contre, certains passages sont encore vu par les yeux tu tueurs, mais malheureusement ils en révèlent trop, le lecteur en sait plus que la Police, et du coup on les attends sur certains points. Mais cela fait partie du style de MANKELL. En plus, MANKELL ne rate pas Kurt en lui faisant subir plusieurs déboires personnels, et cela ajoute une touche humaine dans le livre. Je trouve au final que ce livre est bien mené, on ne sait pas comment cela va finir, on s'inquiète pour certains en sachant que tels ou tels choix pourraient leur coûter la vie. Je pense que des 3 livres de MANKELL que j'ai lu, c'est le plus abouti. En plus, je commence à m'habituer aux noms suédois !

 » Détail sur l'auteur :

Elevé par son père, sa mère les ayant abandonnés, Henning dévore les livres d'aventures, et s'essaye à l'écriture, dès l'age de 6 ans, sur les conseils de sa grand-mère. Ainsi, il voyage grâce à la lecture et à son imagination. Le continent qui l'attire le plus est l'Afrique. A 16 ans, il arrive à Paris et travaille dans un atelier de fabrication de clarinette, puis retourne en Suède au bout d'une année. La, un de ses romans est publié. Quelques années plus tard, vers 23 ans, il part pour l'Afrique, plus précisément en Guinée, où il s'est tout de suite senti chez lui. Il s'installe alors en Zambie avec sa première femme. Puis, après s'être remarié en 1985 avec Eve BERGMAN (la fille d'Ingmar), il revient en Afrique, à Maputo. Depuis, il vit en Afrique, et partage sa vie entre le Mozambique et la Suède. Lorsqu'à la fin des années 80 il revient en Suède, il est frappé par la violence qui débarque d'un peu partout, et s'inspire d'un fait réel pour écrire son premier livre, "Le meurtrier sans visage", qui sort en 1991. Ce livre va devenir le premier opus d'une série et introduit ainsi le personnage de Kurt WALLANDER, policier d'Ystad. Ce policier a été inspiré par sa propre vie : comme lui, il aime l'Opéra, il souffre de la méchanceté du monde, il se promène aux mêmes endroits dans Ystad, il a une cinquantaine d'années. En fait, Kurt n'est qu'une version policière de Henning. De plus, ce qui est rare, les histoires plaisent aux policiers suédois qui sont confrontés aux mêmes problèmes que Kurt, à savoir les réductions budgétaires, les problèmes de personnels... Ce rapport avec la réalité permet à Henning d'imposer encore plus son style. En parallèle de sa vie d'auteur à succès (aujourd'hui traduit dans plus de 27 langues), Henning dirige la troupe de théâtre du Mozambique pour qui il écrit des comédies et metteur en scène. L'objectif de l'oeuvre d'Henning MANKELL est de brosser le portrait de la société à travers le crime. Il estime que si un homme veut devenir artiste, il doit retrouver l'imaginaire de son enfance. Aujourd'hui, Kurt WALLANDER est à la retraite, et c'est sa fille Linda qui prendra le relais dans les nouvelles aventures d'Ystad...




Page modifiée le : 20/08/2014
Site modifié le : 16/05/2016


Valid XHTML 1.0 Transitional