Le Droit de Tuer


Le Droit de Tuer

Lien sur IMDB
 » Présentation rapide du film

Titre d'origineA Time to Kill
CatégoriePoliciers / Thriller / Justice
Année1996
RéalisationJoel SCHUMACHER
CompositeurElliot GOLDENTHAL
DistributionMatthew McCONAUGHEY, Samuel L. JACKSON, Sandra BULLOCK, Kevin SPACEY, Donald SUTHERLAND
Durée143
NotationNote : 4

 » Résumé

Carl Lee HAILEY (Samuel) est le père d'une ravissante petite fille de 8 ans. Un jour, alors qu'elle revient des courses, elle se fait sauvagement agresser par 2 hommes, blancs. Les 2 hommes se font arrêter par la police, mais son père, sentant que ces 2 hommes risquent de s'en tirer, décide de se venger.

Jake BRIGANCE (Matthew), un avocat s'étant occupé du frère de Carl Lee, est alors contacté par sa femme qui lui demande de l'aider. D'abord hésitant, il accepte. Mais ce procès ne va pas être aussi simple qu'il y parait : un homme noir ayant commis un homicide sur des blancs risque de ne pas laisser la ville indifférente.

Le Ku Klux Klan, les associations anti-racisme, les défenseurs de la peine de mort... Tout le monde se mèle à l'histoire, et Jake, aidé de Ellen ROARK (Sandra) et de Lucien WILBANKS (Donald) va tout faire pour sortir Carl Lee du pétrin, et va également être obligé de se remettre en cause, ainsi que le pays dans lequel il exerce...

 » Avis : Exceptionnel, un vrai chef d'oeuvre

Le début n'est pas forcément facile à voir pour les personnes à âmes sensibles, bien que les images soient plus choquantes de part ce qu'elles representent que de part ce qu'elles montrent.

Le sujet est assez délicat : doit-on sauver la vie d'un homme qui a commis un double homicide ? Evidemment, la première réponse est oui, puis petit à petit, on se pose de vraies questions. C'est la que le film est très fort, on se pose réellement des questions sur ses propres avis, et il est assez difficile d'en faire la part des choses.

Du coup, le scénario est excellent, et l'interprétation est, elle aussi, très bonne. Ce film n'a donc aucun point faible, si ce n'est peut-être certaines scènes trop américaines, mais qui arrivent presque à passer dans ce contexte.

Ce film propose également, au dela de la réflexion sur la peine de mort, une petite analyse du Ku Klux Klan, et des phénomènes racistes qui existaient encore il y a seulement quelques années.




Page modifiée le : 06/05/2014
Site modifié le : 16/05/2016


Valid XHTML 1.0 Transitional