Joe Dassin



  1. Présentation - Biographie

Date de Naissance5 Novembre 1938
Lieu de NaissanceNew York

Né le 5 Novembre 1938 à New York, sous le nom de Joseph Ira Dassin Issu d'une famille internationale, voire cosmopolite, et artistique : son père (Jules Dassin) était réalisateur et comédien, sa mère (Béatrice Launer) était violoniste, et ses grands-parents étaient Russe et Hongrois.

Il grandit à Los Angeles, entourée de ses 2 soeurs Rickie et Julie. Puis, après des déménagements incessants à travers le monde (du en partie à l'engagement politique de son père), ils arrivent finalement à Paris en 1950.

Joe décide, après le divorce de ses parents, de faire ses études aux Etats-Unis, d'abord en médecine, puis en Ethnologie. Afin de payer ses études, il fait différent petit boulot, qui lui permette de rencontrer Berry Gordy, Pete Seeger et Robert Zimmerman, qui deviendra plus tard Bob Dylan.

Comme il apprécie beaucoup la musique, et de plus en plus la chanson, il chante avec un de ses amis français des airs de Brassens à la terrasse des cafés.

Après ses études d'anthropologie et un doctorat en Ethnologie, il revient en France, et travaille avec son père sur la mise en scène de "Topkapi", puis passe également par le stade d'acteur.

Sa première femme, Maryse, qui était encore plus amoureuse de la voix de Joe que de la personne, s'est arrangé pour transformer une bande magnétique en disque. Avec ce disque, elle a fait écouter aux décideurs de C.B.S. une chanson de Joe, et sa carrière de chanteur était lancée. Mais ce premier disque n'a pas eu un franc succès, seulement 1800 exemplaires vendus. La chanson "Je change un peu de vent" est une adaptation d'une chanson américaine.

Quelques chansons plus tard, Joe est très déçu par ses résultats. C'est alors qu'il rencontre Jacques Plait, par l'intermédiaire de Jacques Souplet (le patron de C.B.S.). Le premier conseil de Jacques a été de se laisser pousser les cheveux, ce qui énervait Joe qui souhaitait vendre des disques grâce à son talent, et pas son physique (ceci dit, heureusement... Bientôt, même Pierre Vassiliu dira que c'est grâce à son beau physique qu'il à vendu des disques !). Mais après ce coup de gueule, ils ont vraiment commencé à travailler ensemble.

Cette collaboration a donné naissance à la chanson "bip bip", l'un des premiers vrai succès de Joe.

Joe, avec Jacques, commence à travailler avec Jean-Michel Rivat (qui était déjà son auteur), Frak Thomas, puis enfin Johnny Arthey.

Sortent alors les chansons "ça m'avance à quoi" et "B.D."qui remporta un franc succès sur les ondes.

Après quelques autres succès comme "Guantanamera", il décide de travailler avec Claude Lemesle, un de ses amis rencontrés quelques mois plus tôt.

En 1967, Joe fait la première partie de Salvatore Adamo en 1967, et sors les Dalton en 1968, et la, les choses s'enchaînent. Il sort "siffler sur la colline" qui le transporte numéro un des ventes. Finalement, il monte sur la scène de l'Olympia en 1969.

Il décide finalement de se séparer de ses auteurs, et commence à travailler avec Pierre Delanoë. Cette collaboration va donner naissance à de nombreux hits que tout le monde connaît par coeur : "les Champs-Elysées", "L'Amérique" et des un peu moins connues comme "Le petit pain au chocolat" ou "C'est la vie, Lily".

Il refuse dans un premier temps les chansons "Les filles que l'on aime" et "L'équipe à Jojo" écrites par Claude, mais sur les conseils de Jacques finalement il accepte de les interpréter. "Les filles que l'on aime" devient "La fleur aux dents".

Jacques et Claude dire d'ailleurs de lui qu'il était "atta-chiant" tellement il était perfectionniste.

Puis, sors en 75 "L'été indien", avec la participation de Cutugno et Pallavicini. C'est la première chanson sur laquelle Joe reproche quelques points sans pour autant qu'ils soient corrigés. Il trouvait que personne ne savait ce qu'était "l'été indien" (au moins, maintenant, tout le monde le sait), et personne ne connaissait le peintre Marie Laurencin. C'est également cette année qu'il quitte sa femme.

La chanson "Et si tu n'existais pas" s'appelait au début "Et si l'amour n'existait pas", mais comme les paroles ne donnait rien, après un éclair de lucidité, ils la transformèrent, et ils ont obtenu alors le succès d'aujourd'hui.

En 77, sort la chanson "A toi", seule autre chanson que Joe accepta de chanter sans y changer un seul mot. Cette chanson, il la dédie à Christine Delvaux, sa future nouvelle femme. Ils se marient le 14 Janvier 1978. Le 14 Septembre, Joe et Christine annonce la naissance de leur fils Jonathan (ça, c'est l'adolescence américaine de Joe qui prend le dessus).

En 1979, Joe monte la dernière fois sur la scène de l'Olympia. En décembre, son ulcère et une attaque cardiaque l'oblige à annuler tous les autres concerts.

2 autres albums suivirent malgré tout. Il y a travailler avec William Sheller, Alice Dona ou encore Didier Barbelivien.

Juste après la naissance de son second fils (Julien), en Mars 1980, Joe divorce à nouveau. Il est alors victime de deux nouvelles attaques cardiaques (une à Paris, l'autre à Los Angeles). Après son dernier concert à Cannes, il part pour tahiti, dans sa villa, avec ses fils et sa mère. Quelques amis l'accompagnent également là-bas, et lors d'un déjeuner dans un restaurant de Papeete le Mercredi 20 Août 1980, il meurt d'un infarctus.

Joe disais : "Une chanson c'est une chose qui existe déjà, moi, je suis convaincu de ça. Il y a quelque part un endroit où toutes les chansons qui n'ont jamais été faites et qui doivent se faire un jour existent. Elles sont là, elles nous attendent, elles attendent qu'on aille les découvrir. Je ne suis pas un magicien, je suis un explorateur. Pour moi, le véritable engagement consiste à faire des chansons qui aident les gens à vivre".

Ces propos sont tirés du livret du CD du Best Of, et de divers site web.


  2. Avis

J'ai découvert Joe Dassin assez tard. Je pensais que c'était ringard, et au final, j'ai adoré ! Et quand j'ai cherché un peu plus d'information, et que j'ai mieux écouté ses chansons, j'ai vraiment découvert autre chose (entre autre avec Billy le Bordelais !).

Pour moi, ses meilleurs chansons sont "A toi", "La fleur aux dents", "Dans les yeux d'Emilie", "Siffler sur la colline", "Il était une fois nous deux", "L'Amérique".
Les incontournables : "L'été indien", "Les champs-elysées"
Celles à écouter au moins une fois : "Billy le Bordelais" et "Il faut naître à Monaco" !


  3. Discographie



  3. 1. Best Of

Best Of

Notation : Note : 4
Premier DVD
1. Les Champs-Elysées
2. Le petit pain au chocolat
3. Guantanamera
4. Salut les amoureux
5. L'équipe à Jojo
6. Et si tu n'existais pas
7. La fleur au dent
8. Les Dalton
9. La complainte de l'heure de pointe
10. Marie-Jeanne
11. Le chemin de papa
12. L'Amérique
13. Siffler sur la colline
14. La demoiselle de déshonneur
15. Le moustique
16. Il était une fois nous deux
17. Ma bonne étoile
18. Le grand parking
19. Les plus belles années de ma vie
20. Comme la lune
21. Un lord Anglais
22. Vade retro
23. Billy le Bordelais

Deuxième DVD
1. L'été indien
2. A toi
3. Cécilia
4. La bande à Bonnot
5. Dans les yeux d'Emilie
6. Il faut naître à Monaco
7. C'est la vie Lily
8. Ca va pas changer le monde
9. Tellement bu, tellement fumé
10. Un cadeau de papa
11. Le temps des oeufs au plat
12. Ca m'avance à quoi
13. The guitar don't lie
14. Si tu t'appelles mélancolie
15. Taka takata
16. Excuse me, lady
17. Mon village du bout du monde
18. Je change un peu de vent
19. Le café des 3 colombes
20. Mé qué mé qué
21. Le dernier slow
22. Salut
23. taka takata - remix latino 2000





Page modifiée le : 01/02/2015
Site modifié le : 16/05/2016


Valid XHTML 1.0 Transitional