12, rue Meckert


 » Présentation rapide du livre

CatégoriePoliciers
AuteurDidier DAENINCKX
ISBN2-07-042910-5
NotationNote : 3

 » Résumé

Maxime LISBONNE est un reporter indépendant. Alors qu'il est en train d'enquêter sur une affaire, un certain Vincent TOURNAIRE le contacte. Il avait travaillé avec lui à une époque sur un petit magazine : "J'enquête". Alors que ce nom ne lui disait plus rien, en rentrant chez lui, il apprend que ce Vincent s'est fait assassiné dans l'immeuble de Maxime. Il décide alors de s'intéresser à l'affaire, d'autant plus que d'autres anciens de "J'enquête" semble également être en péril.

 » Avis : La fin est sympa, mais le livre n'est pas exceptionnel

Didier DAENINCKX (né en 1949 à Saint Denis) n'est pas à son coup d'essai. Je n'ai pas lu d'autres livres de lui pour l'instant, mais je ne sais pas si j'ai envie ou non d'en lire d'autres. Le rythme du livre est tenu grâce aux nombreux dialogues qu'on y retrouve. Didier se perd parfois en description inutile, et utilise un peu trop les images et métaphores. Bien que le livre soit très facile, et pas désagréable, à lire, on regrette l'abondance d'une narration trop lourdes. Certains points d'humour m'ont fait bien rire (bien qu'il n'y en ait pas énormément), tel que la réponse de Maxime au patron d'Eléonore, un certain Bernard ROLLE, lorsqu'il n'arrête pas de lui sortir des blagues d'un humour risible... Le dernier point est que même si la finalité de l'histoire est assez originale, son origine ne l'est pas... Les crimes sont ceux que l'on retrouve dans de nombreux nouveaux livres. Ce qui est sûr, c'est que ce que "révèle" le livre peut être vrai, et c'est surtout cela que j'ai apprécié.


Livre Précédent



Page modifiée le : 09/05/2014
Site modifié le : 16/05/2016


Valid XHTML 1.0 Transitional