Minority Report



Lien sur IMDB
 » Présentation rapide du film

Titre d'origineMinority Report
CatégorieSciences Fictions
Année2002
RéalisationSteven SPIELBERG
CompositeurJohn WILLIAMS
DistributionTom CRUISE, Samantha MORTON, Colin FARRELL, Max Von SYDOW, Kathryn MORRIS
Durée145
NotationNote : 3

 » Résumé

En 2054, une société appelée "Pre-crime" a pour objectif d'éradiquer la criminalité dans Washington !
Le principe de "Pre-crime" est simple : grâce à des sortes de voyant, ils connaissent à l'avance les personnes et heures à laquelle va avoir lieu un crime. Ils peuvent donc envoyer sur place un officier qui va arrêter la personne, et ce juste avant qu'elle ne passe à l'acte !
John ANDERTON (Tom) est l'un des principaux détective de "Pre-crime". Il travaille en étroite collaboration avec les pre-cogs, les voyants de "Pre-crime". Mais un jour, le crime qu'il voit va chambouler sa vie : il se voit tuant un homme qu'il ne connaît pas encore !
Afin de pouvoir comprendre ce qu'il va se passer, et ainsi de prouver son "innocence", il fuit devant ses anciens collègues, et se retrouve seul face à tous ceux qui veulent l'arrêter comme les autres criminels.

 » Avis : A voir, très intéressant

Ce film, tiré d'une nouvelle de Philip K DICK, présente des idées très intéressantes. Le scénario est réellement travaillé, la réalisation est parfois assez originale (même si cela ne m'a pas forcément plus), la photo est assez bonne aussi. Donc, techniquement, il est très bon.
Les acteurs sont eux aussi très bons dans leur rôle. Moi qui ne suit pas un fan de Tom CRUISE (en dehors évidemment de Rain Man), je trouve que la il est très juste. Je ne connaissais pas la majorité des autres acteurs, mais ils font très crédible dans leur rôle.
Par contre, je trouve que le décalage entre le monde intérieur (maison, bureau...) et l'extérieur (rues, voitures, parking...) est trop important. J'ai donc beaucoup aimé la façon dont l'intérieur avait évolué en restant très classique et en intégrant les nouvelles technologie, mais beaucoup moins les trajets en voiture par exemple.
Par contre, il est dommage d'avoir trop souvent des parallèles avec d'autres films. Les effets spéciaux ou les personnages rappellent en effet certains passage de Matrix ou encore du Cinquième Elément !

L'idée la plus gênante dans ce film, (je ne dévoile rien de l'histoire), c'est que les personnes sont considérées coupables pour des crimes qu'elles n'ont pas commis, même si elles auraient du les commettre. Ce dilemme est présenté dans le film sans qu'une réponse n'y soit apportée, ce que je trouve à la fois intéressant (nous permet d'avoir notre propre avis sur le sujet) et dommage (pour avoir un avis tel que celui de l'auteur de l'histoire !).

Je pense qu'avec A.I., SPIELBERG a donné un nouveau tournant à sa carrière en se rapprochant de film plus subtil que Hook ou E.T. (que j'aime beaucoup accessoirement !). On retrouve également dans le film la touche de Philip K DICK (même auteur que pour "Blade Runner" et "Total Recall").




Page modifiée le : 07/05/2014
Site modifié le : 16/05/2016


Valid XHTML 1.0 Transitional